Ferdinand (dit Fred) Berlottier, ingénieur

Ferdinand Berlottier (1912-2008) débute sa carrière au début des années trente au service des Ponts et Chaussées du département des Vosges, où il conduit des chantiers de routes et de barrages hydroélectriques en montagne. Devenu ingénieur des Travaux Publics de l’État en 1950, il assure pendant quinze ans la direction de plusieurs services publics d’aménagement : service de la reconstruction et des dommages de guerre dans le département des Vosges (1945-1954), service de l’urbanisme en Savoie (1954-1957), Société d’économie mixte pour l’équipement de la Seine-et-Marne (1957-1959), Société d’Aménagement du département de l’Isère (1960).

Familiarisé avec l’économie mixte, il quitte le service de l’État en 1960, pour s’engager, à la demande d’E. Boissonnas, dans la mise en œuvre de la station de Flaine où il occupe, jusqu’en 1979, les fonctions de directeur technique de la S.A.G. (Société d’aménagement du massif Arve-Giffre) et de la S.E.P.A.D. (Société d’Études, de Participation et de Développement), assurant notamment les acquisitions foncières, la coordination des infrastructures et la réalisation des équipements et des constructions de la station.