Atelier d’Architecture d’Avoriaz et Collectif Architecture

En 1964, l’équipe réunie autour de l’architecte J. Labro, comprenant Pierre Lombard (né en 1941), Jean-Jacques Orzoni (né en 1935) et Jean-Marc Roques (né en 1936), étudiants en architecture, devient l’Atelier d’Architecture d’Avoriaz (AAA) afin de répondre à la demande de G. Brémond qui leur confie l’étude du projet de station à Avoriaz.

De 1966 à 1968, ils conçoivent ensemble les premières constructions d’Avoriaz. En 1969, l’Atelier d’Architecture d’Avoriaz devient le « Collectif Architecture » (CA) qui regroupe alors, autour des architectes Jacques Labro et Jean-Jacques Orzoni, des collaborateurs parmi lesquels Jerzy Hatala, Pierre Lombard, Gabriella Rado et Andrzey Wujek. Les projets d’Avoriaz sont étudiés à Paris dans les mois d’hiver et lorsque les chantiers débutent, une partie de l’équipe se transporte sur place.

En 1978, sous les effets conjugués de la conjoncture économique et de l’évolution d’Avoriaz, l’équipe du « Collectif Architecture » se dissout. J. Labro et Jean-Jacques Orzoni poursuivent leur collaboration pour la mise en œuvre du quartier de la Falaise entre 1982 et 1986.

En 2003, l’Atelier d’Architecture d’Avoriaz est recréé par Simon Cloutier et J. Labro afin de répondre aux nouveaux projets d’agrandissement de la station.