En images

  • Vue de la façade nord dans le site depuis l’est. Charlotte Perriand, Guy Rey-Millet architectes © Adagp, Paris 2009

  • Vue de 3/4 sud-est. Charlotte Perriand, Guy Rey-Millet architectes © Adagp, Paris 2009

  • Appartement nord. Détail du mur de façade. Charlotte Perriand, Guy Rey-Millet architectes © Adagp, Paris 2009

  • Mobilier : support à bagages en rayonnage haut. Charlotte Perriand, Guy Rey-Millet architectes © Adagp, Paris 2009

  • Typologie. Schéma. Immeuble perpendiculaire à la pente, cage d’escalier

La résidence La Cascade

La Cascade est le second immeuble construit à Arc 1600 en 1969, et le premier réalisé par Ch. Perriand avec G. Rey-Millet (AAM). La volumétrie particulière s’explique par un double décalage. En plan, chaque niveau est décalé d’1,4 m pour permettre des terrasses à l’air libre du côté sud-ouest, imposant une façade inclinée du côté nord-est (réalisée à la manière d’un mur rideau en pièces de bois superposées), afin d’optimiser chaque étage. En hauteur, chacun des 7 immeubles mitoyens qui composent la résidence sont décalés d’1,4 m.

Cette succession de décalages produit une composition à la fois en « cascade » sur la pente du terrain et en gradin vers le soleil. "La coupe de La Cascade montrait clairement qu’en face sud les terrasses de deux mètres de profondeur ne se superposaient pas pour ne pas se projeter de l’ombre mutuellement ; elles étaient décalées d’autant vers le nord, ce qui au rez-de-chaussée, mettait à l’abri la circulation extérieure toujours désenneigée" (Ch. Perriand).

La Cascade comprend 140 logements, répartis dans les 7 corps de bâtiments mitoyens et identiques comprenant chacun 20 logements différents (de 16 à 45 m², 2 à 5 lits), répartis sur 4 niveaux. Chaque corps de bâtiment, distribué par un escalier, comprend 3 travées (3,66 m de large, 18,6 m de profondeur). Chaque logement dispose d’un aménagement complet avec conception particulière des mobiliers.

JPG - 102.5 ko
Typologie. Schéma. Immeuble perpendiculaire à la pente, cage d’escalier