En images

  • Exemple d’implantation d’un chalet dans le gabarit et la parcelle / Berthe, Chappis, Jomain, 28 septembre 1959)

  • La Douna, parcelle 500, gabarit / L. Chappis, 1958)

  • Nogentil 1. Propositions de gabarits et découpage des lots. Plan / L. Chappis, 3 juillet 1958)

Le "gabarit"

Le projet d’urbanisme est mis en œuvre sous la forme de lotissements successifs. Pour chaque lot, des règles particulières sont définies, précisant d’une part l’implantation de la construction future à l’intérieur d’un périmètre tracé au sol et d’autre part le gabarit fixé par les altitudes maximales à ne pas dépasser pour les rives et les faîtages des toitures.

Pour la partie centrale de la station, l’objectif consiste à garantir une « continuité urbaine » pour structurer le « cœur » de la station. En revanche, pour les zones résidentielles des chalets, il s’agissait de préserver, pour chacune des réalisations, l’ensoleillement maximum, les vues les plus larges, le raccordement aux pistes et l’ouverture vers la nature.

Lors de l’acquisition d’un lot à bâtir, le nouveau propriétaire recevait le « gabarit » attaché à la parcelle, indiquant les règles à respecter pour construire.