En images

  • Flaine Forum. Les Trois Hexagones, de Victor Vasarely, 1973

  • Maquette de l’ensemble de la station et de l’hôtel Le Flaine, 2007. Bois, plâtre. Alessandra Cianchetta, concepteur, ETSAV (Adrià Maynés, Angel Garcia), maquettiste © Cité de l’Architecture et du Patrimoine / Andres Flasjzer

  • Flaine Front de neige, au pied de l’hôtel Le Flaine

  • Flaine Forum. La patinoire ; à l’arrière Le Boqueteau, de Jean Dubuffet, 1988

  • Flaine Forum. La Fontaine de glace, de Carl Nesjar, 1974

  • Flaine Forum depuis le sud-est

  • L’ascenseur incliné reliant Flaine Forum et Flaine Forêt

  • Flaine Forêt depuis l’est

  • Flaine Forum en été

Les principes de composition de la station

"Quel site admirable, comment ne pas le gâter !", exclamation de M. Breuer en découvrant le site par hélicoptère le 22 novembre 1959. Commence l’étude du plan de masse de la station qui sera l’objet pendant deux ans de mises au point successives avec le groupe d’architectes urbanistes francophones (L. Chappis, G. Chervaz, André Gaillard et D. Pradelle) réunis par E. Boissonnas qui avait programmé 2000 lits d’hôtels, 4000 lits en appartements et 1000 lits pour les employés.

Une composition formelle

Aux propositions intégrées développées séparément par L. Chappis, G. Chervaz et D. Pradelle reposant sur un accès par tunnel et des constructions en gradins placées en amphithéâtre, voire « troglodytes », étagés sur la pente, adossées aux barres rocheuses, exposant leur façade unique au sud entourant la prairie devenue la « grenouillère », est préférée une composition plus formelle. Le site escarpé est desservi par la voirie et les parkings à l’ouest, tandis qu’à l’est et au sud, la station s’ouvre sur le domaine skiable, concentrant ainsi le plan masse sur trois replats séparés par des falaises rocheuses, reliés par des chemins et des ascenseurs inclinés, garantissant une station sans voiture et skis aux pieds.

"Les bâtiments sont alignés le long des courbes de niveau qui suivent les falaises, une première rangée peu élevée en front de neige dans la zone la plus basse de la station, masquée par la falaise de 15 à 30 m à laquelle les bâtiments sont adossés. Une deuxième rangée suit la crête de la même falaise avec des bâtiments bas de 3 niveaux, juste assez importants pour fermer le Forum vers le sud sans gêner la vue depuis les fenêtres des résidences qui constituent la troisième ligne. Celle-ci comprend le centre commercial sur 2 niveaux, et en arrière, des bâtiments importants, un hôtel et des appartements en copropriété sur 9 niveaux, parallèles à une seconde falaise, haute de 70 m en moyenne. Au sommet de cette deuxième falaise, une seule ligne de constructions de 9 niveaux, d’où la vue s’étend sur tous les champs de ski des Grandes Platières, ligne dédoublée au nord par d’assez grands immeubles et au sud par de petits en copropriété" (E. Boissonnas).